Comment démarrer son entreprise de consulting

et surtout comment être un consultant indépendant rentable

Vous voulez être un consultant indépendant rentable ? Voulez-vous obtenir des missions et vendre vos conseils? Voulez-vous une très bonne rémunération et de la reconnaissance? C’est parfait, car dans ce guide je vais vous expliquer comment vous pouvez devenir un consultant rentable sans devenir un vendeur agressif et sans vous brader. 

Avant d’aller plus loin, je me présente. Je suis consultant depuis plus de 20 ans. J’adore ce métier que je fais depuis que je suis en activité professionnelle et qui m’a permis d’être millionnaire avant d’avoir 35 ans. Depuis 2014, j’ai décidé d’investir tout ce que j’avais pour aider les consultants indépendants à mieux gagner leurs vies et à atteindre leurs objectifs personnels. Aujourd’hui avec 2PS, j’ai aidé des centaines de consultants dans plus d’une vingtaine de pays. Issue d’une famille pauvre en France, j’ai travaillé en Amérique du Nord, dans la péninsule arabique, et maintenant en Asie.

Je ne suis pas seulement confiant que ce qui m’est arrivé peut vous vous arriver. J’en suis sûr! Car je le vois chaque jour avec les membres du réseau 2PS. Vous aussi vous pouvez rejoindre ce club des gens riches (et ce n'est pas exagéré car les consultants sont parmi les professionnels les mieux payés). 

Il suffit de suivre ce guide.

Pourquoi le consulting est-ce si lucratif?

Il y a beaucoup d'idées reçues sur la consultation. Les gens pensent souvent que pour être consultant auprès des entreprises, il faut une expertise pointue, un bureau dans un quartier à la mode, un beau complet de marque et une voiture de luxe. D’autres, au contraire croient qu’il faut se fondre dans l’univers des startups, en épouser les codes vestimentaires, se faire appeler “coach” plutôt que consultant, et qu’il faut s’installer dans un espace de coworking ou l’on peut boire du Kombucha assis sur un Lazy Bag. Mais rien de tout cela n'est vrai.

En réalité, les consultants donnent des conseils à des gens qui en ont besoin. Donc pour créer une entreprise de conseil, il vous suffit d'aider un groupe spécifique de personnes à résoudre les problèmes auxquels elles sont confrontées. C'est tout.

Tout le monde a un problème à résoudre. Plus le problème est important et plus les gens sont disposés à payer pour le résoudre. Et plus le problème coûte cher à votre client-cible sera heureux de payer pour le résoudre. Certains problèmes sont évidents comme la dépression entrepreunariale ou la difficulté à trouver de nouveaux clients. Des centaines de “coachs” font leur argent comme ça. Mais il y a des sujets plus spécifiques au fonctionnement de l’entreprise. Préparer une demande de subvention, analyser des centaines de factures pour trouver des erreurs, convertir des tableaux de données en graphiques pour aider à la prise de décision, etc.

L’avantage du consulting par rapport à toute autre entreprise c’est le coût de démarrage. Si vous avez un téléphone portable et un ordinateur portable, vous n’avez probablement besoin de rien d’autre. Le capital de départ est donc pratiquement inexistant.

La marge de profit d’un commerce en ligne est bien souvent autour de 40%. Vous achetez un produit 5$, vous le vendez 10$ et vos coûts d’opération sont de 2$. Vous ouvrez un bar, n’espérez pas faire plus de 60% de profit. Mais lancez-vous en consultation et vous serez à 80% de rentabilité, voire plus.

Même si l’argent n’est pas votre moteur principal, la consultation reste un métier très enrichissant. 

Le simple fait de voir des entreprises réussir grâce à vos conseils est très gratifiant et vous procurera de la satisfaction.

Comment vendre vos conseils?

Vous n’avez besoin que de trois choses pour commencer à vendre vos services:

  1. Une offre dont la valeur-ajoutée est évidente
  2. Des clients potentiels
  3. Un système pour attirer les clients
  4. Utiliser les bons outils pour vendre, et pour exécuter vos missions

1. Les consultants qui ont du succès ont une proposition de valeur convaincante

L'une des leçons les plus importantes que l'on puisse apprendre en affaires est la création de valeur. Tant que vous ne saurez pas comment créer de la valeur, vous ne pourrez rien vendre qui vaille la peine d'être vendu. Donc la vraie question à vous poser est la suivante :

Comment vais-je créer de la valeur en tant que consultant auprès des entreprises?


Ça peut sembler très complexe. Mais en réalité cette question a une réponse extrêmement simple.


Tout le monde, je dis bien TOUT LE MONDE, est dans une situation actuelle qui est différente de la situation souhaitée. Je m’explique: en fait nous sommes tous des insatisfaits. Tant mieux! D’une part, cela permet de faire progresser le monde. D’autre part cela vous donne une infinité d’opportunités pour vendre vos conseils.


Cet écart est la motivation derrière tout comportement humain. Les gens investissent des heures et des heures pour pouvoir ensuite acheter des choses qui, à leur avis, les rapprocheront de la situation souhaitée.

En tant que consultant, ce que vous faites c’est simplement d’aider les gens à combler cet écart. Votre valeur ajoutée, c’est votre capacité d'aider une personne à passer de sa situation actuelle à sa situation souhaitée.

Puisque c’est si simple et que de toute façon les gens travaillent déjà pour améliorer leurs situations respectives, vous vous demandez peut-être pourquoi ils vous paieront?

Il y a 3 raisons qui poussent les gens à vouloir payer quelqu’un pour changer l’une de leurs situations:

  1. Ils ont été incapables de s'y rendre seuls.
  2. Ils veulent y arriver plus vite.
  3. Ils veulent l’aide de quelqu'un qui a vécu la même chose.

Pensez à cet entrepreneur qui travaille dur depuis cinq ans pour faire grandir son entreprise et qui plafonne en terme de revenus. Il a déjà essayé tout ce qui était à sa portée, mais rien n’a changé.

Soit il peut continuer à investir son temps libre et son capital à essayer et à espérer que quelque chose fonctionne ... OU il peut faire appel à un système ayant fait ses preuves pour faire évoluer les entreprises comme la sienne ... quelqu'un qui a déjà aidé 20 entreprises comme la sienne. Voilà la valeur de la consultation, et celle-ci est particulièrement évidente.

Tout le monde veut atteindre SA situation souhaitée. Si vous pouvez aider une personne à réduire l'écart, qu'il s'agisse de service à l’entreprise (comme réclamer des subventions), ou des services à l’entrepreneur comme l’aider à perdre du poids, vous pouvez créer une entreprise de conseil extrêmement rentable.


Maintenant, vous vous dites peut-être que vous ne savez pas quel service offrir aux entrepreneurs. Ou peut-être que vous offrez déjà un service et que vous trouvez qu’il ne rapporte pas assez. Comment trouver un service à offrir à des clients potentiels?


Là encore, il y a beaucoup d’idées reçues. Certains pensent qu’ils doivent avoir fait de longues études universitaires sur le sujet, ou qu’il faut avoir une longue expérience personnelle. C'est faux!


Il n’est absolument pas nécessaire d’avoir vécu une situation pour pouvoir aider les personnes à atteindre leurs objectifs. De la même manière, bien que les universités donnent de la formation qui a beaucoup de valeur, l’ensemble du programme n’est pas nécessaire pour vendre des conseils. Parfois, une simple partie, qui peut être apprise en autoformation suffit largement. De plus, de nombreuses situations ont des solutions nouvelles qui ne sont pas encore enseignées dans les écoles et les universités, mais que l’on peut trouver soi-même.


Votre objectif est de trouver un défi spécifique et important auquel les gens sont déjà confrontés, puis de devenir un expert pour les aider à surmonter ce défi. Et tant que des personnes voudront résoudre ce problème, il y aura de demande pour vos services et vous pourrez gagner de l’argent.


Quand l’Union européenne a modifié sa réglementation sur le stockage des données personnelles par les entreprises, plusieurs consultants du réseau 2PS sont soudainement devenus experts RGPD (GDPR). Pourtant, ils n’étaient pas experts de ce sujet avant puisqu’il n’existait pas. Ils ont simplement étudié très en détail cette réglementation et ils ont compris tout ce qu’il fallait faire pour s’y conformer. Ils ont cherché des clients, compris la différence entre la situation actuelle et la situation souhaitée et on commencé à aider les entreprises à avancer vers leurs objectifs.

Bien sûr, il arrivera souvent, et de plus en plus à mesure que vous avancerez en expérience que vous utilisiez votre expérience personnelle. Mais il est TRÈS IMPORTANT que vous compreniez que ce n’est absolument pas obligatoire. Pire, certains consultants qui ont pourtant de l’expérience cessent de se former et ils omettent de proposer de nouvelles solutions et de nouvelles approches.

En fait, votre “fraîcheur” sur un sujet pourrait justement être un atout pour des entreprises qui peinent à se réinventer ou qui ont du mal avec le changement.

Faire preuve d’empathie pour bien comprendre l’écart entre la situation actuelle et souhaitée de vos clients est donc une qualité bien plus importante que l’expérience, les références, ou les diplômes pour être un consultant rentable.

2. Identifier les clients potentiels


Admettons que vous vouliez perdre beaucoup de poids d’ici 12 mois. Qui seriez-vous prêts à payer?

  1. Un entraîneur personnel qui aide les gens à perdre du poids rapidement
  2. Un coach de vie qui aide les gens à atteindre leurs objectifs

99% des gens à qui je pose cette question me répondent, l’entraîneur.  Pourquoi me disent-ils cela ? Le coach de vie n'est pas mieux ?

Parce que l'entraîneur a consacré toute sa carrière à se spécialiser dans UNE chose: aider les gens à perdre du poids. Et c’est exactement la situation pour laquelle nous souhaitons le plus de l'aide.

Pourtant, le coach de vie est peut-être fantastique. En fait, il se pourrait même avoir qu'il ai eu vraiment besoin de perdre beaucoup de poids au cours de sa vie. Il a peut-être vécu la même situation que vous. Pourtant, pour la plupart des gens le premier réflexe est d’aller vers le spécialiste. Pourtant il a peut-être toujours été très athlétique et qui n’a jamais eu à perdre de poids.


C'est le pouvoir de l'expertise de niche et c'est quelque chose que les entreprises de conseil les plus prospères ont en commun. Vous ne deviendrez jamais vraiment bon pour aider tout le monde, mais vous pouvez devenir incroyable pour aider un type spécifique de personne, que vous ayez ou non de l’expérience avec le problème à surmonter. Car ce qu’on attend de vous ce sont des SOLUTIONS, pas de la compassion.


Lorsque vous êtes le meilleur de votre domaine, lorsque votre expertise est reconnue,  les consultants généralistes ne sont plus vos concurrents. Ils n'ont aucune chance. Les prospects vous supplieront de travailler avec vous, ils accepteront votre prix quel qu’il soit, et vous pourrez choisir avec qui vous travaillez.


Au lieu de devoir fournir un service prenant beaucoup de temps, vous serez payé simplement pour offrir vos conseils et vous serez payé beaucoup plus que des fournisseurs de services concurrents, car VOUS êtes l'expert incontournable dans votre domaine spécifique.

Comment choisir votre expertise?

Il est très important de choisir dans quel domaine on va développer son expertise pour pouvoir la choisir. La première question à se poser est la suivante : Quel sera mon domaine?

Pour répondre à cette question, vous devez répondre à trois questions:

  1. Quelles industries connaissez-vous déjà?
  2. Quels sont les besoins et les désirs de ce marché?
  3. Quelles compétences possédez-vous déjà?


Je ne vous laisse pas tomber pour répondre à ces questions. Continuons à trouver votre voie ensemble.

1. Quelles industries connaissez-vous déjà?


La première chose à laquelle il faut penser, ce sont les industries que vous connaissez ou qui vous intéressent. Que connaissez-vous le plus votre carrière et vos expériences passées en général? Y a-t-il des créneaux ou des domaines qui vous ont toujours fascinés et que vous avez explorés en amateur?


Prenez un stylo et du papier et notez cinq industries, créneaux ou groupes que vous connaissez actuellement. Pour vous aider, regardez la liste des codes d’industries de LinkedIn. Listez en 5 et donnez-leur un ordre de priorité en fonction de votre intérêt et de vos connaissances de cette industrie. Rappelez-vous! Vous n’êtes pas obligé d’avoir une expérience professionnelle dans ce domaine. Cela peut tout simplement être un intérêt personnel. Par exemple, vous pouvez être intéressé par l’industrie du Tourisme et de l’Hospitalité parce que vous avez beaucoup voyagé et que vous vous êtes informé sur le fonctionnement de cette industrie.


2. Quels sont les besoins et les désirs du marché?


Ensuite, vous devez réfléchir aux besoins et aux désirs du marché. Qu'est-ce que les personnes dans ces industries veulent et ont besoin? Quels sont les principaux défis auxquels ils sont confrontés? Quelles sont les questions qu'ils posent toujours à leurs partenaires, à leurs pairs?


Il y a une erreur à ne pas faire ici. Réfléchir!


Réfléchir est par définition un acte solitaire, qui ne reflète que vos propres idées. Comme je le disais un peu plus haut, pour trouver le bon service à offrir, il faut de l’empathie. Il va donc falloir aller à la rencontre des clients potentiels. Il faut leur poser des questions et comprendre ce dont ils ont besoin. La pire erreur serait d’imaginer ce que votre client veut, d’y investir du temps et de l'énergie pour finalement réaliser que ce n’est pas du tout ce qu’il souhaite.


 Là aussi, il existe de nombreux outils pour vous aider. Par exemple, sur Quora.com des professionnels posent des questions et obtiennent des réponses plus ou moins satisfaisantes sur des sujets très pointues. Il y a aussi des blogs spécialisés que vous pourrez trouver sur Reddit ou sur ShareIt.com. Les gens y postent des commentaires suite à des articles. Que disent-ils? Quelles sont leurs questions? Quelles réponses sont les plus appréciées? Allez ensuite sur Amazon et trouvez les dix meilleurs livres du domaine. Lisez les commentaires, et encore une fois essayez de trouver les situations souhaitées par vos cibles. Achetez les livres et lisez les. De quoi parlent-ils? Pourquoi sont-ils populaires? Enfin, trouvez les influenceurs ainsi que les journalistes de ce domaine sur les réseaux sociaux. Suivez-les. Que disent leur audience? Quelles questions posent-ils?


Vous voyez? Vous n’êtes pas sorti de chez vous, vous n’avez parlé à personne, et pourtant vous en savez déjà beaucoup plus sur les besoins de vos futurs clients que la plupart des gens.

Maintenant vous pouvez réfléchir ;)

3. Quelles compétences possédez-vous déjà?


Si vous êtes fraîchement diplômé ou que vous n’avez jamais travaillé en consulting vous pensez sûrement que la réponse à cette question c’est “Aucune”. C’est l’erreur de bien des gens que de se sous-estimer.


Vous avez clairement des talents. Il faut les identifier pour ENSUITE acquérir des compétences, une expertise en rapport avec ces talents.


Vous ne seriez pas en train de lire ce guide si vous n’aviez pas au moins l’intuition que vous pourriez être consultant. Cette intuition est sûrement due à votre entourage. Les gens viennent-ils facilement vous poser des questions, demander votre avis? Peut-être que vous êtes la référence pour un certain sujet parmi vos amis.  Dressez la liste des sujets sur lesquels on vous consulte fréquemment. Mais ne vous inquiétez pas si vous ne possédez pas les compétences requises actuellement. Les compétences peuvent s’acquérir et doivent s’entretenir. N’ayez aucune crainte et continuez d’avancer dans votre analyse.


Supposons que j’ai acheté mon premier appartement et que j’ai été en contact avec un agent immobilier pour la première fois. J’ai trouvé son métier particulièrement intéressant et c’est ce secteur d'activité que j’ai choisi. Je m’y intéresse beaucoup. Je lis les commentaires des agents immobiliers sur les blogs et sur Quora. Je lis les livres qui intéressent les agents immobiliers. Et je me rends compte que leur problème c’est de suivre chaque client avec beaucoup de soin, même s’ils en ont des dizaines en même temps. Maintenant que je peux voir la niche, je peux voir leur problème. Mais je n’y connais rien. Je vais devoir essayer de trouver des solutions pour les agents immobiliers. Peut-être des logiciels? Mais il y en a des centaines. Lesquels? Quels avantages et inconvénients? Comment fonctionnent-ils? Quelles sont les fonctions les plus importantes?


Je pourrais continuer comme ça, mais honnêtement, une fois qu’on a identifié le «quoi», c’est-à-dire le problème, il est assez facile de comprendre le «comment» résoudre le problème. Il y a tellement d'options disponibles juste dans l’exemple ci-dessus qu’on pourrait probablement lancer 5 entreprises de conseils simplement avec celui-ci: revente de CRM, configuration de logiciels de gestion, secrétariat partagé, formation, support technique, etc…


Vous pouvez apprendre vous-même à résoudre le problème ou trouver quelqu'un d'autre qui est un expert et apprendre de lui, puis vous adapter la solution à votre clientèle cible. Vous pouvez même externaliser la solution auprès d'une agence et facturer une majoration.


Il ne s'agit pas de tout savoir. Il s'agit de trouver votre créneau, de trouver les problèmes auxquels cette clientèle-cible est confrontée, puis de les résoudre. C'est tout!


Votre activité de service-conseil est à la rencontre de ces trois ensemble. C’est là que vous serez au maximum de votre potentiel de rentabilité.  


Pourtant, la plupart des gens ne se soucient que d’un seul de ces ensembles: la compétence! Ils vous vendent des formations, des diplômes, et des connaissances dont la plupart vous seront inutiles ou sont déjà dépassés. Mais le marché ne se soucie pas de vos compétences. Le marché ne se soucie pas du tout de vous en tant que personne. Désolé de vous l’apprendre si vous ne le saviez pas déjà. Mais vos clients ne se soucient que de leurs propres besoins et désirs.  Si vous voulez réussir en affaires, trouvez ce que le marché veut et donnez-le-lui. C’est tout !


La façon dont communiquez doit absolument refléter cette compréhension de votre marché et de votre valeur-ajoutée. Souvent, lorsque je rencontre de nouveaux consultants qui viennent tout juste de rejoindre le réseau 2PS, je leur demande ce qu’il font et j’obtiens  des réponses très vagues, telles que: «Eh bien, je… comment dire, en fait j’aide les gens à gérer leur entreprise.» Qui va acheter ce service-là? Personne ! En tout cas pas moi… et vous?

Voici pourtant, résumé sur ce schéma, ce que je m’attends à entendre :

Que penseriez-vous de quelqu’un qui vous approcherait avec une telle offre : «J’aide les agent immobiliers à garder le contact avec tous leurs clients grâce à un logiciel de suivi sur lequel je les forme»


Même si vous n’êtes pas la cible, vous allez penser à une cible, ou à quelqu’un que vous connaissez que ça pourrait intéresser.


ADHÉREZ À NOTRE PROGRAMME DE COACHING 6 SEMAINES

POUR DEVENIR UN CONSULTANT RENTABLE

ET OBTENEZ GRATUITEMENT ACCÈS À 2PS.COM POUR UN AN


3. Attirez des clients


Depuis que j’ai lancé 2PS.com nous avons affiné une technique pour attirer des clients vers les consultants indépendants que j’utilisais déjà dans ma firme de conseil avant de fonder 2PS. Mais depuis que 2PS existe, nous avons amélioré cette technique pour la rendre de plus en plus efficace, et nous avons développé des outils pour améliorer l’efficacité. Mais même sans les outils de 2PS, le cadre que nous utilisons est redoutablement efficace.


Les 2 objectifs de notre système sont simples:

  1. vous aider à trouver des clients potentiels et
  2. vous faire apparaître comme la solution pour atteindre la situation qu’ils souhaitent.


Pour atteindre ces deux objectifs nous avez besoin de trois choses.


  1. Avoir du contenu pertinent à partager à vos prospects
  2. Avoir un “entonoir” d’acquisition de prospects
  3. Avoir un réseau de pairs


Rassurez-vous, je continue d’être là pour vous. Et je vous explique comment faire.


1. Avoir du contenu pertinent à partager à vos prospects


Lorsque vous avez identifié vos clients potentiels, vous avez sûrement fait plein de recherche comme je vous l’ai suggéré au point 2. Vous avez appris beaucoup de choses sur vos clients potentiels et sur leurs situations souhaitées.


Pourquoi garder tout cela pour vous alors que vous pourriez justement partager vos découvertes ? Cela a plusieurs avantages.

  1. Vous pourrez synthétiser vos recherches sous forme d’articles ce qui pourrait même vous permettre de bâtir un plan de formation, ou d’écrire un livre plus tard
  2. Vous aurez du contenu à partager sur les réseaux sociaux pour rapidement apparaître comme une référence dans ce domaine
  3. Vos contacts actuels vont savoir ce que vous faites et vont peut-être en parler autour d’eux, voire partager vos articles
  4. Vous comprendrez mieux ce que vous vendez après l’avoir couché par écrit. C’est un fait établi qu’on maîtrise mieux ce que l’on enseigne!


L’écrit reste un moyen efficace de communiquer. Avoir un blog ou mieux encore, écrire des articles sur un site très bien référencé comme 2PS.com est clairement un moyen efficace de partager votre contenu. Mais il en existe un autre encore plus puissant: la vidéo !




Aujourd’hui, le plus modeste des nouveaux téléphones vendus dans l’année à une caméra de plus haute définition que les vidéos que regardent les gens sur le net. Pourquoi ne pas transformer une partie de votre contenu écrit en vidéos. Youtube, Dailymotion, Twitch et Viméo ont plus de vues que la plupart des blogs.


Pensez à la structure de votre contenu. Il doit être adapté à votre cible et répondre précisément au besoin.


2. Avoir un “entonoir” d’acquisition de prospects


Si vous voulez être un consultant INDÉPENDANT vous ne pouvez être dépendant de personne. S’inscrire dans une agence de placement ou n’avoir qu’un seul client assurant plus de 80% de vos revenus reviendrez à faire de vous un consultant DÉPENDANT, une sorte de “sous-employé” sans les bénéfices d’être consultant ni ceux d’être employé. Vous ne voulez clairement pas être dans cette situation.


Heureusement, aujourd’hui il existe des centaines de solutions pour faire connaître vos offres à des personnes ciblées. Pour cela il vous faut :

  1. Diffuser votre offre
  2. Trouver les personnes cibles


L ’«entonoir» consiste à 1) d’abord identifier toutes les personnes cibles dans votre région 2) à les amener à consulter votre offre 3) à récupérer leurs coordonnées pour les contacter et 4) faire votre pitch de vente en personne ou par téléphone ou vidéoconférence.


Faut-il imprimer votre offre ou la mettre sur internet? Encore une fois je vous conseille de ne pas dépenser d’argent avant d’en avoir gagné. Si le papier reste un bon moyen de laisser une trace tangible de votre passage auprès d’un prospect, il a plusieurs inconvénients. 1) Vous ne pourrez pas adapter le contenu après coup si vous vous rendez compte qu’un meilleur argumentaire vous aide à obtenir plus de clients, 2) vous devrez imprimer beaucoup de papier pour des personnes qui n’ont finalement aucun intérêt réel pour votre service.


Internet est aujourd’hui le premier moyen de communication. Puisque vous avez du contenu pertinent vous pouvez créer ce qu’on appelle une «landing page». C’est un endroit sur Internet vers lequel diriger vos clients potentiels pour qu’ils prennent connaissance de votre offre.


Cela peut être:

  1. Une page de votre propre site
  2. Une réponse à une question sur Quora ou un autre réseau social
  3. Un article sur 2PS.com dans lequel vous pouvez même intégrer une vidéo si vous en avez fait une.


Bien sûr avoir votre propre site peut coûter des milliers de dollars chaque année d’investissement. Si vous commencez, je ne préconise pas d’investir autant. Commencez par gagner de l’argent avant d’en dépenser. Je vous suggère donc les options 2 ou 3.


Pour trouver les personnes cibles, Facebook et Google vous ont très notablement simplifié la tâche ces dernières années avec leurs services Facebook Ads et Google Ads. Il est possible de faire des publicités très ciblées grâce aux filtres démographiques et d’intérêt. Si vous avez besoin d’aide sur ce sujet, l’équipe de 2PS peut vous aider à déterminer les meilleurs filtres.

Tout ce que vous aurez à surveiller ensuite c’est votre taux de conversion, c’est-à-dire le nombre de personnes qui vont vous contacter après avoir visité votre «Landing Page».

  1. Si vous avez opté pour votre propre site, vous devrez utiliser une application comme TypeForm ou JotForm pour placer un formulaire pour collecter l’adresse email à la fin de votre article.
  2. Si vous avez posté sur un réseau social, les gens pourront vous contacter avec les fonctionnalités sociales du site (mais ce n’est pas très incitatif).
  3. Si vous avez opté pour 2PS.com, sachez que notre équipe discute avec chaque visiteur d’un article que vous avez posté sur le site pour l’inciter à entrer en contact avec vous. C’est plus personnel et donc le taux de conversion est bien meilleur.

Libre à vous de choisir le budget que vous voudrez mettre en publicité, mais il est fortement suggéré de ne pas commencer avec de trop petites sommes pour éviter d’être noyé dans le flot des publicités auxquelles sont confrontés les utilisateurs d’Internet.

Une fois les coordonnées du prospect obtenu vous devez prendre faire votre «pitch» c’est à dire avoir un argumentaire de vente. Il est très important d’avoir un script de vente et de bien vous y tenir. Établir un bon script peut prendre beaucoup de temps et vous pouvez gâcher beaucoup de prospects à essayer un pitch. Heureusement, il y a un moyen d’essayer votre pitch sur de véritables clients potentiels sans risquer de “brûler” des prospects potentiels. Cela semble impossible? ¨Pourtant c’est exactement ce sur quoi je travaille avec mon équipe depuis 2014.  Je vous explique ça tout de suite!

3. Avoir un réseau de pairs


C’est un peu la sauce secrète de ma réussite en tant que consultant que je vous révèle maintenant.

C’est un fait établi que les clients satisfaits sont un bon moyen d’obtenir de nouveaux clients. C’est pour cela que tant de sites ont des témoignages de clients satisfaits. Mais dans le cas du consulting, il arrive souvent que les clients hésitent à témoigner. En effet, on est parfois sur des sujets sensibles en tant que consultants. Mais il y a des personnes qui n'hésitent jamais à parler de vous s’ils sont satisfaits: les autres consultants.

Avoir un réseau de pairs présente plusieurs avantages:

  1. Ils peuvent vous aider à tester votre pitch de vente.

Ils sont déjà en contact avec vos clients potentiels. Ils sont mieux placés que quiconque pour savoir ce qui marche et ce qui ne marche pas avec les décideurs.

  1. Ils peuvent vous référer des clients, car ils comprennent ce que vous faites

Si le consultant ne se sent pas menacé, car vos services sont complémentaires aux siens, il vous référera avec plaisir, car il sait que cela ne fera que renforcer sa crédibilité.

  1. Vous pouvez leur référer des clients.

Si un prospect n’est pas exactement dans votre cible, ou qu’il pourra le devenir après avoir amélioré un aspect, il serait dommage de le perdre, et de ne pas faire d’argent avec lui tout de suite. Référez-le à un autre consultant et demandez une commission. C’est une pratique courante chez les consultants. Habituellement les commissions d’apport d’affaires vont de 10% à 25%.

Trouver des experts avec lesquels collaborer et qui ont des compétences complémentaires aux vôtres est un moyen très puissant de trouver des nouveaux clients et de multiplier vos sources de revenus.

Pour constituer un groupe d’experts du conseil autour de vous, il est possible d’utiliser :

  1. LinkedIn - Un réseau social professionnel qui compte des millions de membres, surtout en Amérique et Europe.
  2. Les réunions de networking. Plusieurs de ces événements sont annoncés sur Eventbrite ou sur Facebook.
  3. Les activités des chambres de commerce ou de regroupement des chefs d’entreprises comme BNI.
  4. Les rencontres informelles dans les espaces de coworking

Malheureusement, beaucoup de consultants ne font pas d’effort pour se bâtir ce réseau. Et il y a deux raisons principales:

  1. C’est long. À chaque réunion on ne rencontre peut-être que 3 ou 4 consultants et rien ne dit qu’ils sont prêts à collaborer.
  2. C’est coûteux. Par exemple, accumulés les cotisations pour être membres de toutes les associations peuvent dépasser des milliers de dollars par an.

Mais il y a une autre raison que peu de consultants vont admettre même s’ils y pensent tous.  Les consultants rencontrent généralement d’autres consultants dans leurs milieux. Ils se bâtissent un réseau local au travers des rencontres dans les réunions de networking et dans les associations professionnelles.

Mais un réseau local d’experts nécessite que tout le monde soit parfaitement complémentaire pour fonctionner sans heurt. C’est très difficile de trouver des experts qui ne chevauchent absolument pas vos services.

En suivant la formation 2PS, vous rejoindrez un réseau international présent dans plus de 20 pays, en Amérique, en Europe, en Asie et en Afrique. Les membres font régulièrement des vidéoconférences et se donnent des conseils, s’entraident et se réfèrent des clients les uns aux autres. La distance limite les risques de chevauchement de services, et permet d’offrir aux clients des solutions internationales, ce que les consultants indépendants ne peuvent généralement pas offrir. Il existe également des groupes locaux, régionaux ou thématiques appelés «League» qui sont animés par un «Business Developer» local qui agit un peu comme une agence de placement de consultant, mais en organisant des événements et en faisant des démarches commerciales conjointes contre une rémunération à la commission.


Après votre formation, vous êtes libre de profiter de cette communauté pour constituer votre réseau de pairs ou de créer la vôtre. Mais dans tous les cas, c’est un moyen indispensable au succès.

Je veux commencer la formation de 6 semaines et devenir un consultant rentable?


PS: Vous avez peut-être remarqué qu'il manque une section. J'avais ajouté le paragraphe 'Utiliser les bons outils pour vendre, et pour exécuter vos missions". Mais cette partie est abordée dans la formation je vous invite donc à vous inscrire pour l'obtenir.