FAISONS CONNAISSANCE

Des expériences et des valeurs à partager

SIDERURGIE

C’est par la porte de la sidérurgie que je suis entré dans le monde du travail, comme DSI d’une entreprise de 1500 salariés. DSI incorporé pendant deux ans dans l’équipe Mac KINSEY chargée alors du diagnostic stratégique et opérationnel de ladite entreprise. Une belle école que ce grand nom du consulting !

La crise économique, consécutive au 1er choc pétrolier, frappa ensuite la sidérurgie française qui perdit au moins la moitié de ses salariés. Une expérience notable que traverser une telle transformation, avec son cortège de problèmes humains autant qu’opérationnels et financiers.

COLLECTIVITES TERRITORIALES

Attiré par « la chose publique », j’étais devenu 1er adjoint au maire d’une petite commune, confronté à tous les sujets de préoccupation et de gestion. Une société de conseil aux collectivités territoriales m’embaucha et me missionna comme DSI auprès de la Communauté Urbaine de LYON (devenue LYON Métropole). 1ère mission que je remplis auprès du Vice Président Michel NOIR.

Pendant 4 ans, nous avons élaboré, avec les personnels concernés, des projets d’entreprises pour tous les grands secteurs de compétences : assainissement, nettoiement, voirie, services urbains, notamment. Nous avons aligné leur management, leur système d’information et les projets informatiques sur les axes de progrès et de développement définis par les élus.

C’est auprès de Michel NOIR que j’effectuai ma 2eme mission, d’une part pour le développement économique du « Grand LYON » - définition des pôles d’excellence et des stratégies à mettre en place – et, d’autre part,  pour le redressement d’entités en difficulté (Office HLM, Abattoirs, etc).

La 3eme mission me positionna auprès du Secrétaire Général de la mairie de LYON, comme conseil  quant à l’organisation de la DSIT et de ses relations avec les services internes et le public, et aussi les télécommunications et les nouvelles technologies (plan câble notamment) au sein de la ville de LYON.

La 4eme mission fut comme DSIT pour la mairie de LYON.

PROTECTION SOCIALE

Je poursuivis, au passage de l’an 2000, mon activité professionnelle dans le secteur de la protection sociale, avec le Groupe APICIL qui me confia le poste de DSI pour redresser une situation budgétaire délicate et des projets en dérive. Mission sur 3 ans, avant de créer un GIE Informatique avec APICIL et d’autres partenaires et d’en prendre la direction générale.

Le monde paritaire, de par sa gouvernance et sa relation ambigüe avec ses « clients », montrait des similitudes avec celui des collectivités territoriales. La transformation à opérer visait à passer du concept « d’usager des services » à celui de « clients », tout en affichant des performances opérationnelles et financières de haut niveau. Transformation des méthodes de management et des processus opérationnels.

Le dernier poste fut celui de DG  du GIE Informatique pour la retraite complémentaire AGIRC ARRCO, chargé de mener à bien un plan d’évolution ambitieux consistant à mener de front la production informatique au quotidien, le développement du logiciel unique national et de regrouper toutes les entités informatiques retraite en une seule au niveau national. Trois défis très passionnants touchant les trois ressources majeures  - les hommes, les budgets et l’information – le tout dans une gouvernance paritaire qui imposait de communiquer, faire comprendre et rapporter objectivement et sincèrement. Je conduisis plusieurs regroupements, en multipliant par 10 les effectifs de départ et en associant des personnels d’origines diverses, sans casser la motivation et la dynamique.

PRATIQUES ET VALEURS

Dans toutes les missions touchant au système d’information, j’ai toujours géré les DSI comme des unités de services et non comme des centres de coûts. Ne pas être, le plus souvent, salarié de la structure pour laquelle j’opérais, constituait déjà un pas vers une approche de « coach entraineur ».

Les idées forces mises en avant étaient relatives à l’alignement sur la stratégie d’entreprise et ses politiques internes et externes, à l’obtention d’un résultat opérationnel probant, au service rendu et à l’exigence d’excellence.

Les valeurs de référence prises comme appui, tant dans la relation avec les clients qu’avec le personnel interne et les instances de gouvernance : écoute, confiance donnée, respect des personnes, progrès individuel et intelligence collective.

Pour un manager, conduire des transformations, c’est aussi se transformer soi-même. Il ne peut réussir que s’il donne l’exemple et agit avec tout le personnel, que s’il donne l’envie, de progresser, d’être à la hauteur, de relever des défis et de promouvoir l’intelligence collective.

CONSULTANT INDEPENDANT, avec 2PS

Devenu, il y a 5 ans, consultant indépendant privilégiant les contextes de transformation et le besoin d’associer le personnel aux mutations nécessaires, en FRANCE et en Côte d’IVOIRE,  j’ai rejoint la communauté 2PS pour échanger et partager avec d’autres consultants, c’est-à-dire se nourrir et s’enrichir du métissage des expériences et des compétences des uns et des autres, et ainsi offrir des services à meilleure valeur ajoutée à nos clients.

Je fuis la standardisation des conseils qui appliquent des modes et des modèles et recyclent abusivement des prestations formatées, obéissant parfois à des modes.

Je préfère, et je pratique, le conseil capable de travailler de manière singulière et personnalisée, en forte interaction avec le client : écoute et compréhension, indépendance et exigence, afin que le client fasse sienne toute recommandation résultant de cette coopération.