L’Agilité outil de survie de l’entreprise face aux turbulences

"La folie, c'est de faire toujours la même chose et s'attendre à un résultat différent" Albert Einstein

L’Agilité outil de survie de l’entreprise face aux turbulences

Avec la mondialisation et la multiplication des visions et des perceptions socioéconomiques, les entreprises se trouvent confrontées à des turbulences et recherchent des solutions d’adaptation au marché et aux changements de comportement des clients.

Les paradigmes des processus de management comme ceux des processus opérationnels qui ont donné de bons résultats par le passé, sont remis en question dans une majorité des cas. Des blocages font leur apparition et impactent la performance globale.

Le concept « Agilité » apparu dans les années 90 est devenu populaire depuis. Le modèle de l’entreprise agile est un levier qui permet de répondre de manière efficace au client et faire ce qu’il souhaite quand il le souhaite, en mettant tout en œuvre pour trouver la solution optimale dans le respect des exigences environnementales et sociétales.

Ce modèle implique une remise en question de la valeur ajoutée, la mission et le modèle de croissance appliqué. Quel Business modèle ? pour qui ? et dans quelles conditions ?

Après le productivisme exacerbé des trente glorieuses quand le marché était porté par une demande forte ; les mesures d’adaptation qui ont suivi quand la tendance du marché s‘est inversé, à savoir la stratégie de différenciation et la domination par les coûts ou l’élimination des concurrents ; l’ère du numérique et des réseaux nécessite une autre vision du marché et l’adoption de modèles adaptés.

Aujourd’hui, le nouveau rapport au temps et à l’espace impose de nouvelles chaînes de valeur. La mondialisation généralisée : économique, politique et culturelle est une réelle révolution. L’interdépendance amène le client à une autre perception de la valeur, il n’achète plus uniquement un produit ou un service mais un accompagnement à l’usage et une reconnaissance.

L’entreprise se trouve face à un impératif d’adaptation au changement permanent, ce qui caractérise un comportement dit agile « l’Agilité ». D’après les études menées sur ce modèle, on peut caractériser l’agilité dans le mode de fonctionnement d’une entreprise par au moins trois grands principes qui pourraient être déclinés en objectifs ou mesures spécifiques à chaque domaine d’activité et à chaque entreprise

  • L’anticipation : la montée de l’incertitude et les ruptures imprévisibles, dans l’environnement qui touchent toutes les composantes (technologiques – économiques – politiques -sociales), rendent inadéquates et obsolètes les stratégies du fonctionnement et de croissance, élaborées pour un environnement stable. L’entreprise doit s’adapter et développer sa capacité d’anticipation et doit être prête pour faire face aux menaces et intégrer les opportunités. L’analyse des risques et les mesures de gestion des crises élaborées à l’avance sont des outils d’aide et de vigilance pour anticiper.
  • L’innovation : Les changements accrus des modèles économiques et des technologies renforcent la nécessité pour une entreprise de rester compétitive, flexible et réactive ; pour pouvoir s’adapter aux exigences socio-économiques et environnementales (finitude des ressources et vulnérabilité du milieu naturel et de l’humain). C’est à un changement de culture auquel on assiste, la culture de l’innovation collaborative. L’innovation est une orientation vers le futur et une tendance au renouvellement maîtrisé, et concerne toutes les dimensions de l’entreprise : technologies – produits – organisation – équipes ou communautés. L’agilité implique une dimension proactive des finalités de collaboration quand on codéveloppe une solution.
  • La coopération :  L’entreprise aujourd’hui agit de plus en plus dans un écosystème (vision systémique) où l’optimum du collectif l’emporte sur le maximum individuel. En interne comme en externe, les interactions en symbiose et la qualité relationnelle permettent de mieux répondre aux besoins d’adaptation et de collaboration. La symbiose s’impose également pour l’environnement naturel et social qui fournit les ressources nécessaires. Les outils de maîtrise des impacts environnementaux pour tout progrès ou innovation permet de répondre à ce principe de l’entreprise en symbiose avec son environnement.

Le réseau 2PS est en mesure d’accompagner ses clients pour une démarche d’amélioration et d’agilité à l’aide d’outils spécifiques : analyse du risque global – maîtrise des impacts et démarche d’analyse du cycle de vie pour une industrie, des technologies et des produits écologiques, en adéquation avec la demande des clients.

                                                                       Touriya JOUBERT

                                                                      Expert Energie et Environnement