Répartition des investissements étrangers à Montréal et secteurs en développement

2016 fut une année exceptionnelle pour le Grand Montréal avec une augmentation de 35 % des sommes investies par les sociétés étrangères.

Tel que mentionné dans le Bilan des activités 2016 de Montréal International, 2016 fut une année exceptionnelle avec une augmentation de 35 % des sommes investies dans le Grand Montréal par les sociétés étrangères soutenues par l'organisation, comparativement à l’année précédente. Grâce à son travail de prospection et d’accompagnement stratégique, l’organisation a soutenu 39 entreprises dans leurs projets d’implantation ou d’expansion, ce qui représente 1,347 G$ d’investissements directs étrangers, dont 46% viennent des États-Unis, 17% de la France et 12% du Royaume-Uni, pour ne citer que les 3 premiers plus importants pays investisseur.

Au niveau de la répartition sectorielle de ces investissements, Montréal se positionne notamment comme une plaque tournante mondiale, particulièrement dans le secteur des technologies de l’information et des communications (TIC). La qualité de la formation ainsi que le bassin de talents spécialisés permettent d’attirer dans la région les plus grands joueurs mondiaux. En 2016, c’est 52 % des investissements étrangers qui ont été réalisés au sein de cette industrie, répartis comme suit :

  • 19,1 % Mégadonnées et intelligence artificielle
  • 18,8 % Effets visuels et animation
  • 4,4 % Services informatiques
  • 3,3 % Jeux vidéo
  • 2,2 % Logiciel
  • 3,9 % Autres

Malheureusement c'est aussi dans ce domaine que l'on manque éperdument de main- d'oeuvre au Québec! A ce point que des entreprises de services TI comme Alithya annonce leur recrutement sur Facebook, avec des primes au recrutement allant jusqu'à 1000$ par personne!

Très récemment, le Ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation (MESI) a présenté son Plan d'actions en économie numérique, où les cinq axes d'intervention prioritaires sont:

  • Stimuler les innovations par les technologies et les données;
  • Accélérer la transformation numérique des entreprises et l'adoption du commerce électronique;
  • Renforcer la position du secteur des TIC comme chef de file mondial;
  • Se doter des compétences numériques requises;
  • Assurer un environnement d'affaires attrayant et favorable au déploiement du numérique.

Cela va attirer un certain nombre d'entreprises étrangères qui veulent se développer à l'international, mais il ne faudra pas oublier l'analyse concurrentielle et la validation de marché indispensable à la réussite de votre implantation, et surtout pour faire baisser les statistiques qui disent que 3 entreprises sur 5 ferment au Québec dans les 5 premières années d'existence, selon l'Indice Entrepreneurial québécois 2017.

Pour bien préparer votre implantation à Montréal, au Québec en général, même Canada, je vous invite à lire ou relire mes articles :

Et en toute circonstance, pour vos questions d'immigration ou de développement d'affaires au Canada, assurez-vous de vous référer à une personne de confiance afin de vous faire conseiller, de vous guider honnêtement dans vos démarches. Appelez-moi au besoin! 

Anne-Solène Rioult

info@lesfacilitatrices.com 514 705-5042