LA PARFUMERIE FONCTIONNELLE - PARTIE 3

De l'intérêt de la parfumerie fonctionnelle


La parfumerie fonctionnelle a différentes fonctions : elle peut être utilisée à des fins marketing ou médicales.

Le marketing olfactif appartient au marketing sensoriel qui se développe depuis les années 2000. Il est une nouvelle stratégie qu’utilisent les entreprises dans des objectifs de différenciation et de notoriété. Il s’applique aux points de vente, dans les accueils et avec les produits. Il consiste à utiliser des odeurs afin de susciter des émotions et de rendre plus agréable un univers, un lieu. Il est un outil complémentaire du marketing classique. Il va au delà de la diffusion d’une simple fragrance car il permet d’associer un parfum unique à la culture, l’image d’une société pour ses clients.

Natures et découvertes a été un des premiers en France à utiliser le marketing olfactif dans ses magasins. On pense que c'est le mélange des émanations d’huiles essentielles dans le magasin qui procure cette odeur. En réalité, il s’agit d’un parfum spécialement choisi qui est diffusé dans les magasins de la marque.

Le marketing olfactif est utilisé dans les commerces mais aussi les hôtels, les bureaux, les salles de sport, les instituts de beauté et les cabinets médicaux. Ces odeurs, composées sur mesure, permettent d’accroître la satisfaction du client mais aussi, le bien-être. D’après une étude de comportement des consommateurs, parmi toutes les variables environnementales qui irritent le plus les clients du magasin, les mauvaises odeurs arrivent en 4ème position après le manque de propreté, la chaleur excessive et la musique trop forte. La diffusion d’une odeur relaxante ou stimulante permet d’améliorer de 20% l’acte d’achat. D’après une autre étude, le fait de diffuser une odeur, l’image du magasin est jugée 13% plus positive et 26% plus moderne qu’en l’absence de fragrance. Dans les hypermarchés sont diffusés des odeurs de lavande au rayon lessive, musc au rayon bébé et relaxante aux niveau des caisses pour limiter l’impatience des clients. La RATP diffuserait une odeur de madeleine que j’avoue n’avoir jamais détectée tellement les odeurs se croisent et s’entremêlent.… Je suis déjà affairée à essayer de reconnaître les parfums que les voyageurs portent sur eux.  Enfin dans les magasins de luxe, l’odeur de cuir est diffusée ou de fleurs d’oranger et dans d’autres, pour susciter la gourmandise, des odeurs fruitées et caramélisées. Tous ces exemples montrent l’impact de l’odeur et le pouvoir sur les émotions. En plus de l’agencement d’une boutique, le choix d’une ambiance musicale, l’utilisation d’une fragrance participe à activer tous les sens…..et constitue une véritable « expérience » sensorielle pour le client.

Les autres parfumeries fonctionnelles sont : l’aromathérapie ou l’aromachologie et sont applicables en entreprise.

L’utilisation des plantes aromatiques pour leurs effets curatif existe depuis des millénaires comme je l’ai déjà expliqué dans un de mes articles.

L’aromachologie n’est pas à confondre avec l’aromathérapie qui répond elle à un besoin physique de soin. Elle est plus subtile car elle étudie le lien entre les odeurs et le psycho-émotionnel. L’information émotionnelle transmise par une odeur commence à se faire connaître. Les huiles essentielles de lavande, géranium, yang-ylang sont utilisées entre autres vertus, pour le stress, tandis que la bergamote ou le basilic sont stimulantes.  L’orange douce calme et favorise l’endormissement . Imaginons ainsi la diffusion de parfums qui s’adapte parfaitement à la chronobiologie de l’être humain dans les espaces de bureau avec une diffusion pendant la journée de travail et des odeurs variables qui changent du matin jusqu’au soir. Exemple : stimulante le matin, relaxante fin de journée, sans parler du bénéfice personnel du salarié. Il en est de même chromo-thérapie ou la musicothérapie. La combinaison des trois influencerait totalement l’être humain dans son espace de travail. Les sociétés qui prennent conscience de cela gagnent des points tant en interne qu’en image extérieure. Qui n’a pas envie de postuler dans une entreprise où il fait bon vivre ? Les répercutions en terme de productivité sont ainsi décuplées. Nous pourrions imaginer un espace dédié à l’aromathérapie dans les entreprises où les salariés prendrait « un shoot d’odeur et de bonheur » pendant leurs pauses au lieu d’aller fumer….ou avant d’aborder une réunion difficile pour favoriser l’harmonie et l’écoute entre interlocuteurs dans une visée constructive. Comme je l’expliquais dans un autre article, le sens olfactif est en prise direct avec nos émotions et notre comportement. On se rend de son importance quand on le perd. Lors d’un rhume par exemple : les aliments n’ont plus de saveur et on ne sent plus rien. Des chercheurs ont constaté que la perte de l’odorat (anosmie (perte de l’odorat), cacosmie (confusion des odeurs) pouvait même conduire à la dépression. Du temps des hommes croc-magnons, il servait à détecter la nourriture et son état de fraîcheur, de repérer ses congénères. Il est utile en cas de danger et afin de détecter les odeurs de gaz ou de feu….Utilisé pour réactiver la mémoire des personnes atteintes de la maladie d’alzeimer, car c’est la seule mémoire qui reste intacte…

Grâce aux odeurs, nous pouvons sentir, ressentir voire pressentir ce qui est irrationnel en nous. Elle se situe à la croisée de la sensorialité et de la connaissance de soi, tout en nous reliant à notre propre histoire et à notre environnement. Les odeurs, en tant que support, possèdent donc le pouvoir de calmer, réguler et libérer les émotions, défaire les noeuds, évoquer des souvenirs mais aussi de favoriser le recentrage, l’intuition et la créativité en influençant le système nerveux, régulant le rythme cardiaque ou encore la respiration. Ce pouvoir est à la fois pur et puissant.


La madeleine de Proust :

Alors que Proust mange une madeleine, son goût fait ressurgir les madeleines de son enfance et par extension, toute son enfance. L’expression « madeleine de Proust » est donc le petit détail qui fait ressurgir de lointains souvenirs chargés d’émotions.

C’est en quelque sorte le fil rouge d’une vie, la conscience d’un passé de la femme ou de l’homme que vous êtes aujourd’hui, qui reste gravé dans vos mémoires et peut ressurgir à tout moment, à notre insu.