Recrutement - Les règles du jeu côté recruteur

Comment bien recruter ?

1. Sourcing is everything

Une conviction soutient chacune de nos démarches  : dans de nombreux services RH et cabinets de recrutement concurrents, il existe une multitude de professionnels tout à fait capables de mener des entretiens téléphoniques et physiques.

Nous n’imaginons pas être meilleurs ou moins bons.

Nous sommes tout aussi sérieux, efficaces et impliqués.


Nous avons en revanche la certitude que la richesse, la qualité et la diversité du sourcing sont au coeur de la réussite d’un recrutement.

En effet, un Responsable RH aura beau être le meilleur recruteur du monde, s’il n’a pas les bons profils dans la salle, il ne pourra réaliser un bon recrutement.

 

C’est pourquoi toute notre énergie, notre créativité et nos expériences réussies nous portent à inventer des systèmes visant à enrichir notre sourcing afin que nos consultants disposent davantage de profils à traiter et enrichissent ainsi les recrutements de nos clients.

 

2. Trusting is everything

Nos clients nous font confiance et ne réalisent pas de tri de CV en aval de nos prises de contact auprès des candidats.

Lorsqu’un consultant vous propose de rencontrer les candidats qu'il a retenus après 30, 45 ou 60 minutes d'entretien, il est essentiel que vous acceptiez de les rencontrer... tous !

Sinon, à quoi bon payer un cabinet de conseil en recrutement ?  

 

3. Timing is everything

Il est inutile d'identifier les meilleurs candidats avant les autres, de les convaincre de vous rencontrer, de leur donner envie de vous rejoindre ... si votre process de recrutement est trop long, trop complexe, trop plein de surprises et de changements de dernière minute…

Pourquoi ? Parce que  le recrutement est un moment anxiogène pour le recruteur... mais aussi pour le candidat !

Vous ne recruteriez pas un candidat sur lequel vous avez un doute...

Lui aussi refusera votre proposition si votre process de recrutement ne le rassure pas.

 

4. Closing is everything

En 2017, vous pensez encore que “c'est au candidat de se vendre” ?

Et si nous vous disions que sur de très nombreux postes, il est bien plus difficile de trouver de bons candidats que des recruteurs ?

Sur bien des métiers (commerciaux BtoB, managers d'équipes, vendeurs expérimentés, négociateurs immobiliers, conseillers en gestion de patrimoine, patrons de points de ventes…), vous êtes demandeur... et le candidat est demandé !

Alors de grâce, instaurez une relation équilibrée, soyez au petit soin pour les candidats qui vous plaisent et surtout ne vous laissez pas convaincre qu'ils ne jurent que par vous !

 

5. Le mieux est le pire ennemi du bien

Après des semaines de recherches, vous avez trouvé un candidat qui vous plaît ? il est d’accord pour vous rejoindre ? et vous voulez attendre car vous vous demandez si vous pouvez trouver mieux ?  

Demandez-vous d'abord si vous êtes prêt à reprendre vos recherches à zéro si un recruteur moins hésitant vous coupe l'herbe sous le pied, car n'ayez aucun doute : les bons profils sont très sollicités !