Les techniques pour financer son Besoin en Fonds de Roulement (BFR)

Le Top 5 pour financer sa trésorerie

La trésorerie est un enjeu essentiel pour l'entreprise. Comment financer son BFR peut relever du parcours du combattant pour les chefs d'entreprise. Nous vous proposons ici un focus sur les 5 moyens de financer son BFR. Attention chaque cas est particulier et nous vous invitons grandement à prendre contact avec un consultant spécialisé pour choisir la meilleure solution. 


  1. Le découvert bancaire :

Technique de financement souvent demandée mais qui n'est pas forcement la meilleure solution. Le découvert permet d'avoir un compte débiteur. C'est à dire que la banque règle les opérations en vous avançant de l'argent. Le découvert peut être un crédit court terme a durée déterminée ou indéterminée. 

  • Déterminé : Vous avez une passe difficile car un client ne vous a pas réglé alors la banque peut sur 3 ou 6 mois positionner un découvert pour palier à ce trou temporaire de trésorerie.
  • Indéterminé : Votre activité peut avoir une saisonnalité et vous devez donc pallier à des écarts de trésorerie et parfois même être débiteur. Ce type de découvert sera généralement réétudier tous les ans sur la production de votre liasse fiscale. 


  1. L'affacturage : 
  • Technique de financement aimée des banques car vous cédez votre facture à une société d'affacturage très souvent filiale de la banque. De plus l'affacturage est proposé avec un service de recouvrement de facture c'est à dire que si votre client ne règle pas c'est le factor qui prend des mesures pour récupérer l'argent. Cette dernière vérifiera la qualité de votre client et ça capacité à honorer ces factures. Si votre client est accepté par le factor alors vous recevrez traditionnellement 80% du montant sur votre compte quelques jours après la cession de votre facture. Les 20% restant seront payés au moment de la réception du règlement par le factor. Solution assez souple et pouvant rapidement injecter de la trésorerie sur le compte de l'entreprise, l'affacturage reste une bonne solution uniquement pour les entreprises travaillant en B2B. Cependant, il est important de bien noter toutes les mentions obligatoires sur sa facture afin de prévenir son client qu'il faut régler un tiers. Par ailleurs cette technique peut traduire pour certains de vos clients un manque de trésorerie et donc une difficulté.


  1. La cession Dailly

    • Technique similaire a l'affacturage la cession Dailly reste beaucoup plus souple. En effet, le principe est le même que pour l'affacturage cependant vous restez garant des factures. En somme, si votre client ne règle pas la facture la société vous ayant octroyé les avances peut parfaitement vous demander le remboursement des factures impayées.


  1. L'escompte :
  • Technique de financement de moins en moins utilisée mais qui reste une solution adéquate pour certaines entreprises. En effet, l'escompte permet de financer une traite (effet de commerce). C'est à dire que la banque met en place une ligne d'escompte avec un montant défini et vous pouvez dans la limite de ce montant présenter vos effets de commerce afin que la banque vous règle directement. Vous restez maître de vos factures et de leur règlement. C'est à dire qu'à la date de paiement de l'effet de commerce votre banque ira prélever votre client. Au même titre qu'un chèque s'il n'y a pas de provisions sur le compte de votre client la traite ne passera pas et des frais supplémentaires seront générés sur votre compte dans l'attente du règlement. De plus, vous mobilisez une partie du montant de trésorerie. Il est important de sélectionner ses clients pour ce types de produits.


  1. Le billet a ordre financier
  • Le billet à ordre ou BIF est de moins moins présent dans les banques. Cependant, il reste une technique fortement utile sur des décalages de trésorerie temporaire. En effet, vous pouvez définir l'utilisation de ce produit avec votre banquier sur 1, 2 ,3 mois renouvelable sur 12 mois. L'avantage c'est que vous êtes libre de l'utiliser sur la période comme bon vous semble et selon votre besoin. L'inconvénient est que le règlement de ce type de produit se fait en une seule fois par prélèvement sur votre compte bancaire. 

Pour plus d'informations vous pouvez nous contacter par mail à contact@jlpartners.fr merci pour votre lecture.