Allier le beau à l'utile et à l'intelligent? Pour quelle valeur ajoutée?

En cette époque de guerre de prix coupés, où la vitesse est prisée, la qualité et le travail artisanal ont-ils encore leur place ?

Nous le croyons sincèrement, et c’est pour cela que nous relevons chaque jour le défi de donner le meilleur de nous-mêmes. Laissez-nous vous le démontrer.

 

Qu’est-ce qui distingue un bijou d’un autre ?

 

La qualité des matériaux ? Le ciselé du tailleur de diamants ? Le savoir-faire du maître-joaillier ? La précision du dessin ? L’originalité du produit ? Sa pérennité ? Le nombre d’exemplaires créés, voire son exclusivité ? L’adéquation entre le produit et son usage ?

 

Tout cela, et plus encore.

 

Qu’est-ce qui distingue un concert d’un autre ?

 

Le génie du créateur ? La qualité sonore de la salle ? Le savoir-faire de chaque musicien ? La coordination et le niveau d’exigence du chef d’orchestre ? La rareté de la représentation ? Son originalité dans l’offre proposée ? L’extraordinaire de l’expérience que vous venez de vivre ?

 

Tout cela, et plus encore.

 

Qu’est-ce qui distingue un beau-livre d’un autre, ou de contenus Web qui feront de vous un phare dans votre domaine ?

 

La qualité du concept ? Son architecte ? La précision du cadrage retenu ? L’utilité des messages qu’il porte pour l’organisation et sa clientèle ? Sa beauté ? Son intelligence ? L’originalité de son écriture ? Le technique de sa fabrication ? L’audace de son design ? Sa durabilité ?

 

Tout cela, et plus encore.

 

Parce que les artisans de toute nature et de tous métiers — éditeurs, rédacteurs, historiens, langagiers, infographistes, graphistes, photographes, illustrateurs, correcteurs, traducteurs, imprimeurs, relieurs — ont un savoir-faire immense qui ne peut se résumer en quelques lignes.

 

Bien sûr, nous n’avons pas toujours besoin de la meilleure qualité. Mais quand il s’agit de présenter votre compagnie, de polir votre image, vous sert-il de viser la médiocrité, l’ordinaire ?

 

La réponse coule de source. Surtout pas !

 

Ces jours-là, pensez aux artisans, ces polisseurs de pierre qui sauront vous mettre en lumière. Exigez le meilleur d’eux-mêmes. Ils vous le rendront au centuple.


Isabelle Quentin est maître-éditeur et experte-conseil en contenus de communication.

Photo Évelyne Deshaies. Rona. De 1939 à aujourd'hui. Réalisé en 2 langues par Isabelle Quentin éditeur.