Un livre d'entreprise, dites-vous?

À quoi ça sert, un livre d’entreprise ?

À quoi ça sert, un livre d’entreprise ?

 

Une entreprise a autant de raisons de faire un beau livre qu’elle a de besoins de communication. En effet, une telle publication peut aussi bien répondre à une volonté spéciale, comme la célébration d’un anniversaire, qu’à un impératif d’image ou un enjeu d’ordre structurel, notamment lors d’une fusion ou d’une acquisition. Le livre d’entreprise peut même résoudre plusieurs problématiques simultanément.

 

En voici quelques exemples : 

  • conserver les mémoires de l’entreprise 
  • partager l’histoire de l’entreprise
  • valoriser l’entreprise auprès des clients et des collaborateurs
  • appuyer le plan de communication de l’entreprise  
  • fédérer les équipes (employés, collaborateurs, partenaires, dirigeants, etc.) autour des mêmes principes directeurs 
  • préparer la passation des pouvoirs
  • définir une culture commune et mettre en relief les valeurs fondatrices à l’occasion d’une réorganisation, d’une fusion ou d’une acquisition 
  • se présenter avec une carte de visite performante  
  • se doter d’un puissant vecteur de notoriété, d’image et de crédibilité à des fins de recrutement
  • redynamiser son image

Un outil durable et efficace

 

Qui n’a pas jeté un classeur contenant une présentation professionnelle reléguée aux oubliettes faute d’avoir été actualisée ? Qui conserve – et relit – les bulletins ou les magazines de son entreprise ? À plus forte raison les procès-verbaux de réunions ! Normal. Ces documents répondent à un besoin strictement ponctuel.

 

Nous cherchons de l’information sur le Web, dévorons des articles de journaux, consultons des guides de voyage, épluchons des modes d’emploi, parcourons des états financiers, suivons les cours boursiers… Tous ces gestes de lecture ont en commun d’être rapides, et répondent le plus souvent à un besoin éphémère. Lorsque nous voulons nous détendre, nous lisons plutôt un roman policier, une biographie inspirante ou un bel ouvrage richement illustré.

 

Le livre d’entreprise est un objet qu’on voudra garder, et aussi montrer, parce qu’il est beau et qu’on en est fier. Un ouvrage qu’on lira lentement pour en apprécier pleinement le texte de fond, les illustrations et légendes, les capsules historiques, les profils de personnes clés, les dossiers transversaux, etc. Une publication charnière qu’on partagera en toute complicité avec ses collègues, collaborateurs et coéquipiers. Un bijou qu’on offrira volontiers en cadeau, peut-être même dans un coffret en guise d’écrin.

 

Une solution économique et additive

 

Qu’ont en commun le livre d’entreprise, la revue interne de la compagnie, le bulletin périodique aux employés, le rapport trimestriel aux actionnaires, le bilan annuel, les campagnes publicitaires du service de marketing et les opérations de relations publiques ? Ce sont tous d’excellents moyens de communication. Cela dit, leur cible et leur durée de vie utile sont fort différentes.

 

Au-delà des documents administratifs, procéduraux ou purement informatifs – qui servent d’ailleurs parfaitement bien leur vocation –, le livre d’entreprise a ceci d’unique qu’il contextualise et met en relief la mission, les valeurs et les données factuelles de l’organisation. Il raconte une histoire, celle des fondateurs et des défis qu’ils ont dû relever, mais aussi celle de tous ces gens qui ont bâti l’entreprise et qui ont fait son succès. Magnifiquement illustré, relié et mis en pages, il se présente en outre dans un format agréable à toucher, à sentir, à regarder et à parcourir à son aise en cette ère de l’électronique-minute. Il produit une impression marquante et laisse un souvenir indélébile, tant chez ceux et celles qui font partie de l’histoire qu’il raconte que chez tous les précieux partenaires de l’entreprise.

 

Les supports ne s’opposent pas. Ils répondent à des objectifs de communication différents. Et le livre d’entreprise occupe une place de choix dans l’éventail des outils disponibles. L’expérience révèle d’ailleurs qu’il s’agit d’une solution économique à de multiples enjeux de communication. Qu’il a un impact et un rayonnement auxquels peu d’autres supports peuvent prétendre. Et qu’il suscite un regard neuf et inspirant sur l’entreprise – un puissant gage de cohésion et de fidélisation. Bref, le livre d’entreprise s’impose comme un atout dont il faut sérieusement songer à tirer parti dans le contexte éclaté où évoluent nos sociétés modernes.

 

Isabelle Quentin est maître éditeur et experte-conseil en contenus de communications.


Photo Évelyne Deshaies. SNC-Lavalin. Les 100 premières années. Réalisé en 5 langues par Isabelle Quentin maître-éditeur.