Google Play fait face à des applications qui posent des problèmes de sécurité

La boutique en ligne officielle Google Play Store se trouve aujourd’hui dans une situation très délicate.

La  boutique en ligne officielle Google Play Store se trouve aujourd’hui  dans une situation très délicate après la surprenante découverte  d’applications semblant seines et qui en réalité infectent les appareils  dans le but de simuler un navigateur de PC et de générer  artificiellement des clics sur des bannières publicitaires. Ce n’est pas  la première fois que cette situation se produit puisqu’en avril dernier  la campagne “FalseGuide” était similaire.
 

Une fois installée, les applications concernées téléchargent un virus auprès d’un serveur.

Ces  applications ont été téléchargé entre 4,5 et 18,5 millions de fois ; ce  qui est nettement supérieur à la précédente campagne “FalseGuide” qui  avait été téléchargé 2 millions de fois. En plus des clics artificiels,  ce virus va également afficher des placards de publicité sur l’écran de  l’utilisateur et pour s’en débarrasser, l’utilisateur sera obligé de  cliquer sur la publicité. Et hop un clic supplémentaire!   

 

Afin  de résoudre le problème, Google a décidé de supprimer l’ensemble des  applications concernées de sa boutique officielle. Et on se rend compte  que certaines y étaient présentes depuis des années.       

                                                                       

Les  virus mobiles peuvent rapporter vraiment gros. Et Google, un des  leaders en matière de sécurité, s’en rend compte jour après jour et doit  rester toujours à la pointe des innovations et même plus encore.

 

Récemment,  une agence de publicité chinoise a infecté 85 millions de mobiles. Son  modèle économique était simple : développer de fausses applications qui  une fois téléchargées génèrent de la fraude aux clics. Résultats : 20  millions d’affichages de publicité et plus de 50.000 installations  frauduleuses par jours et donc plus de 10.000$ de revenus quotidien.
 

Source:  :  http://www.01net.com/actualites/cette-campagne-de-fraude-au-clic-a-touche-des-millions-d-utilisateurs-android-1174800.html