Qu'est-ce qu'un éditeur d'histoires d'entreprise ou d'entrepreneur?

Regards croisés sur les professions d’architecte et d’éditeur

Le travail d’un éditeur s’apparente beaucoup à celui d’un architecte. L’architecte écoute d’abord son client, puis l’interroge sur ses goûts en matière de textures et de couleurs, sur son style de vie et sur l’usage auquel il destine sa maison. S’agira-t-il de sa résidence principale ou secondaire ? Quelles sont les personnes qui vivront sous son toit, et quelles activités y exerceront-elles ? À quel endroit et dans quel environnement veut-il réaliser son projet ? Sans bien sûr oublier la question du budget. Ce n’est qu’une fois toutes ces données recueillies qu’il élabore une proposition et qu’il met son savoir au service du rêve de son client pour donner forme à son projet.

Or, que fait l’éditeur d’un livre sur mesure ? Il vous rencontre et vous écoute, vous, le patron ou le cadre responsable des communications ou du développement des affaires. Il s’imprègne de l’atmosphère de travail qui règne chez vous et vous amène à lui parler de votre entreprise, de sa structure, de ce qui fait sa particularité, des faits saillants de son histoire et des bons coups comme des crises surmontées. Il fait le point sur la situation actuelle de la compagnie, sur ses forces et ses faiblesses. Il évalue l’état des archives existantes ainsi que des outils de communication en place, et vous invite à partager votre vision d’un avenir conforme à vos aspirations. Il s’informe aussi de la langue principale de l’organisation et d’éventuelles autres langues en usage dans votre réseau, sans manquer de déterminer à qui s’adressera l’ouvrage – clients, fournisseurs, employés, actionnaires ? La tête bien pleine et son cahier de notes bien chargé, l’image de votre projet commence à prendre la forme d’un beau livre dans son esprit. Votrebeau livre.


Votre livre prend forme

Dans les jours qui suivent, l’éditeur cherche avec vous le meilleur cadrage, soit l’angle sous lequel il convient d’exposer votre histoire. On pourrait, par exemple, choisir de présenter la biographie du fondateur et, du même souffle, raconter l’histoire de l’entreprise, l’homme étant de fait intimement lié à son œuvre. A contrario, on pourrait aborder le récit par la lorgnette des acquisitions, s’il se trouve que la compagnie a grandi de cette façon, ou encore par celle de vos réalisations, de sorte à mettre en valeur le travail de l’équipe qui a su mener chaque projet à bien. Vous pourriez même opter pour une approche sociétale si votre organisation s’inscrit dans la mouvance d’un choix collectif : coopérative, association, corporation, ordre, syndicat ou mutualité. La beauté de ce travail, c’est qu’il n’y a pas deux livres pareils ; chaque entreprise est une odyssée à mettre en lumière à un moment unique de sa vie – comme une photographie.


Du cadrage retenu découlent les scénarios de mise en œuvre possibles en vue d’atteindre vos objectifs de communication, y compris le ton du récit de même que le niveau d’information et de langage. L’éditeur vous soumet alors les options envisagées, budgets et calendriers à l’appui. Chaque plan proposé est assorti d’étapes de réalisation détaillées et d’éventuelles variantes, et vous saurez d’entrée de jeu à quels moments précis vous et votre équipe serez mis à contribution et de quelle manière. En fin de compte, le choix du scénario sera entièrement vôtre.


L’aventure commence

Les premières semaines sont déterminantes. Une étape cruciale consiste en effet à rencontrer et interviewer les principaux acteurs de l’entreprise afin de réunir la matière et le matériel nécessaires à l’élaboration de votre livre. L’éditeur établira avec vous le calendrier et les modalités de ces rencontres, et vous invitera à désigner un interlocuteur appelé à agir comme agent de liaison entre son chargé de projet et l’entreprise. Cette personne pivot aura notamment pour responsabilité d’orchestrer la recherche et le dépouillement de vos archives textuelles ou iconographiques, et de trouver en interne les réponses aux questions que nos propres recherches pourraient soulever.

Par la suite, selon le genre de livre que vous désirez, jusqu’à une vingtaine de professionnels participeront à l’ouvrage : éditeur, archiviste, historien, dactylo, recherchiste, rédacteur, réviseur, traducteur, photographe, illustrateur, graphiste, correcteur d’épreuves, imprimeur, relieur, développeur multiplateforme, vidéaste, relationniste… Et c’est à votre éditeur sur mesure, que revient la tâche de réunir les bons spécialistes et de conjuguer leurs efforts dans le respect du calendrier et du budget établis. Clés en main.