Pourquoi vos valeurs fondamentales sont-elles plus importantes que jamais ?

Quelles sont vos valeurs ?

Qu’est ce qui est important pour vous ?

Vous promener dans les rues, à la campagne, dans les magasins ? Regarder les informations, le match de foot, la série américaine à la mode ?

Flâner avec votre chien, nourrir votre poisson rouge ? S’occuper du repas ou du ménage ?

Qu’est ce qui est vraiment important pour vous ?

Quelles sont vos valeurs ? Quelles sont vos croyances ? Quelle est votre opinion ? Les connaissez-vous vraiment ? Les défendez-vous en toutes circonstances ?

Quelles sont vos valeurs ?

Vos valeurs sont un témoignage de qui vous êtes vraiment. Votre vrai moi, votre moi profond.

La personnalité serait selon les écoles :

  • une somme d’automatismes, de comportements, (béhaviorisme) ;
  • le produit de facteurs caractériologiques : congénitaux, morphologiques, traits de caractère (caractériologisme) ;
  • la somme des influences de notre culture (culturalisme) ;
  • la somme de tous nos »maux »: monde extérieur, libido et séverité du surmoi (freudisme).

Nos valeurs influencent cette petite voix intérieure qui nous indique, si oui ou non, nous devons nous soucier de quelque chose, et comment nous allons les prioriser ou les hiérarchiser.

Vos valeurs sont les choses que vous jugez importantes dans la façon dont vous vivez et travaillez.

Nos valeurs fondamentales aident à déterminer ce que nous voulons vraiment de la vie, tout en évaluant notre niveau de satisfaction (situation actuelle,manière de vivre).

Nos valeurs fondamentales définissent qui nous sommes tout en nous aidant à trouver notre but. 

Quelques unes de nos valeurs fondamentales :

  • Fiabilité,
  • Sûreté,
  • Respect,
  • Fidélité,
  • Engagement,
  • Coopération,
  • Soins,
  • Aventure,
  • Efficacité,
  • Écoute,
  • Diversité,
  • Humilité.

Certaines de ces valeurs sont inculquées dès l’enfance. Elles peuvent être d’ordre culturelles, conjoncturelles (conformité) ou familiales (traditions).

Nos affects et nos valeurs fondamentales

Certaines de ces valeurs peuvent être remises en cause en fonction de notre environnement. Travail, famille, communautés peuvent nous obliger à nous conformer à d’autres valeurs que les nôtres (conformisme, obéissance à une injonction).

Stanley Milgram a démontré que dans le cas de l’obéissance à une injonction :l’individu n’est plus autonome, c’est un « agent exécutif d’une volonté étrangère » (expérience de Stanford). 

Nous agissons ou nous laissons les autres nous « guider », au détriment de nos valeurs, par conformisme ou par obéissance. La capacité de « résistance » (désobéissance) dépendra du contexte social, affectif et de la capacité à interagir. 

L’empathie serait facteur de résistance tout comme la détermination des valeurs comme principe supérieur (foi).

Dans d’autres situations, ne pas vivre en adéquation avec ses valeurs est générateur de stress (inconfort physiologique), de dissonances (inconfort mental) voire de troubles affectifs ou psychologiques graves.

L’introspection et la conscience de soi.

En psychologie, l’introspection est une méthode d’observation et d’analyse de soi(psychologie introspective) en vue d’étudier sa propre personne et d’acquérir une connaissance de soi ou de l’esprit humain en général. (wikipédia)

Pratiquer la méditation ou la contemplation pourrait diminuer le stress et favoriser l’ouverture d’esprit, la capacité de résister, la connaissance de soi et le libre-arbitre.

Passé un certain âge nous finissons, un jour, par nous poser la question existentielle : quel est le sens de notre vie ?

Nos valeurs fondamentales deviennent alors le centre de nos recherches et de nos préoccupations. 

Pouvons-nous vivre une vie meilleure ? Que vais-je léguer à l’humanité ? Que restera t-il de mon action après ma mort ?

Priorisez vos valeurs : faites une liste des valeurs que vous défendriez avant tout. Elles diffèrent d’un pays à un autre, d’un continent à l'autre. Il n’y a donc pas d'universalité en la matière.

Les valeurs fondamentales et la morale

Connaître nos valeurs fondamentales peut certainement se synchroniser avec notre morale. Après tout, nos valeurs ont un impact direct sur nos normes comportementales.

La morale est-elle encore une norme collective ? Le curseur de la morale politique, des affaires, religieuse est t’il une norme moralement acceptable ? Le politiquement correct a t-il trop vécu ? A vous de juger !

Evaluez vos valeurs : Conservez ces valeurs bien à l’abri. Dans certaines situations : quelle est votre position, votre attitude, votre réaction ? Est-elle judicieuse, acceptable, moralement juste ?

L’assertivité

Être assertif c’est défendre ses valeurs, son opinion tout en respectant celles de l' »autre ».

L’assertivité passe par le compromis réaliste et la négociation d’un désaccord sur la base d’intérêts mutuels. (Dominique Calvin)

A vous de jouer

Choisissez les 20 mots correspondant à vos valeurs fondamentales. Recherchez les situations dans lesquelles vous avez le sentiment d’avoir transigé ou abandonné.

Imaginez comment vous auriez pu défendre vos valeurs fondamentales tout en respectant celles d’autrui.

Les 211 valeurs